Lisbonne : mon voyage au cœur de la capitale portugaise

Depuis quelques temps, j’entends souvent parler de Lisbonne. À chaque fois, cette ville m’est présentée comme une destination de rêve pour passer des vacances à prix cassés. Cependant, voir Lisbonne ne m’intéressait pas plus que ça. La curiosité a tout de même fini par me piquer ! Pas envie de vadrouiller en solitaire, je prends quelques semaines pour me dégoter un compagnon de voyage. En même temps, je ne connaissais pas le budget nécessaire pour voyager à Lisbonne… finalement, je trouve une connaissance qui accepte de jouer les guides touristiques et me lance vers une nouvelle aventure au cœur du Portugal.

Dès mon arrivée, je me suis rendu compte que Lisbonne était une ville qui a du potentiel. Et quel potentiel ! C’est un peu surpris que je découvre que toutes les parties de cette agglomération aiment la nuit. Bonne nouvelle, puisque je compte bien en profiter pour faire connaissance avec les locaux. En chemin pour notre logement, mon compagnon de voyage me fait déjà savoir qu’il y a des adresses à ne pas manquer sur Lisbonne pour ceux qui aiment faire la fête. C’est donc emballé que je me lève le lendemain matin, avec la hâte d’abord de mieux connaitre la ville et sa culture, et ensuite de profiter de ces fameuses attractions de nuit.

La première chose qui m’a sauté aux yeux à Lisbonne est qu’elle parait beaucoup plus petite que de nuit. Je ne sais pas si c’est la fatigue du voyage qui m’a donné l’impression de grandeur, ou si c’est la vie qui s’en dégage une fois que le soleil s’est couché ! Dans tous les cas, j’ai eu le plaisir de constater qu’elle pouvait parfaitement se visiter à pied, histoire d’économiser quelques sous. Pour les plus paresseux que le soleil pourrait dissuader, il est toujours possible de trouver des voitures de location à moindre prix ou d’opter pour des vélos, beaucoup plus pratiques.

Mon guide touristique improvisé m’a d’abord emmené voir la ville historique de Lisbonne, ainsi que les vieux quartiers. Je ne pensais pas qu’il était encore possible de trouver de tels endroits, et ça a pour moi été une occasion rêvée pour commencer à socialiser avec les locaux. Je comprends mieux pourquoi tout le monde dit qu’il est très facile de se faire des amis à Lisbonne ! Dans ces vieux quartiers, les photographes amateurs trouveront plus d’un sujet intéressant, incluant de la céramique typique de la région qui fait in très joli fond pour des clichés pris au vif. Les monuments historiques y sont aussi nombreux, et personne ne vous racontera mieux leur histoire que les petits vieillards sympas que vous trouverez dans les bicoques avoisinantes.

Le soir venu, je me rends en centre-ville pour voir comment les gens de Lisbonne font la fête ou aller également découvrir cette destination. L’expérience est plus intéressante en vrai, et je constate vite que la réputation de la ville n’est pas surfaite. Mon séjour s’est terminé plus calmement, passant mes jours à chiner des œuvres locales et à m’empiffrer de la cuisine comme seuls les Portugais savent la faire, toujours dans les vieux quartiers qui sont devenus mes lieux de prédilection.